2 broke girls, la « feel good » série en temps de crise

image

Étant dans une période de vaches maigres (je découvre les impôts sur le revenu), la série qui me remonte le  plus le moral en ce moment est 2 broke girls. Créée par le génial Michael Patrick King, auquel on doit notamment Sex & the city, la série prouve qu’on peut rire de sa condition de pauvres (broke = fauchées). Les actrices prennent plaisir à débiter les tirades les plus hard possibles. Oui même les vieilles dames aigries en prennent pour leur grade, exemple :

    • Max: Okay Whoa! Hold up ladies, you don’t get a bitch pass just cause you’re old.(ladies looked shocked) Yes That’s right I said it. You come in here with your gangster grannie attitude thinking you can get away with dumping all over the lonely gypsy waitress. No way. At this diner we don’t discriminate due to age. If you’re going to act like an ass, I’m going to treat you like an ass. No matter how close that ass is riding to the floor. Now I’ll wipe off the table and we’ll take it from the top. Hi I’m Max. Who wants tapioca? (all four ladies raise their hands) That’s more like it, save the disappointment for the grandkids.Un petit exemple qui donne le ton de la série : irrévérencieuse, férocement drôle, et attachante. Les 2 héroïnes viennent de milieu différent. Max, interprétée par l’excellente et très bustée Kat Dennings, a toujours été pauvre, n’a pas connu son père et est fâchée avec sa mère. Elle a une carapace énorme que Caroline finira par briser à force de gentillesse et d’humour. Caroline, fille richissime, perd tout du jour au lendemain quand son père est envoyé en prison pour avoir escroqué des milliers de gens, oui vous avez reconnu Bernard Madoff. Caroline (Beth Behrs) est embauchée dans le diner où travaille Max, elles deviennent colocataires et ont un projet : ouvrir leur boutique de cupcakes. Max est la reine des cupcakes, j’adooooore les cupcakes. J’aimerais que ceux de Max puissent traverser l’écran. J’y travaille.Il y aurait tellement de choses à dire encore sur cette merveilleuse série, mais je vous laisse la découvrir sur OCS happy, disponible à la demande, 2 épisodes par semaine. Et comme les héroïnes, malgré la dèche, vous garderez le sourire.

       

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s